Hubert I. Gauthier, LL.D., June 11, 2007

Hubert I. Gauthier
M.P.Adm. (Queb.)

M. Gauthier est né en 1946 à Saint-Boniface, au Manitoba, où il a fait ses études primaires et secondaires. Issu de la génération des activistes franco-manitobains qui a évolué à la fin des années 60 et au début des années 70, M. Gauthier a fait sa marque dčs sa vingtaine, lorsqu'il est devenu directeur général de la toute nouvelle Société franco-manitobaine, poste qu'il a occupé jusqu'en 1974. C'étaient des années d'agitation fébrile dans cette communauté qui avait connu de longues années de somnolence et de négociations en coulisse avec les gouvernements pour ne recevoir que des miettes. M. Gauthier et ses collègues ont décidé que ce temps était révolu et qu'il fallait désormais aller chercher des pains tout entiers. Sa vision, son énergie et surtout ses qualités de leader l'ont ensuite mené à participer la à création du Bureau de l'éducation française entre 1974 et 1976, initiative qui a très rapidement conduit à l'adoption du modèle de l'école française au Manitoba francophone, la mise sur pied d'un réseau d'écoles françaises et enfin la création de la Division scolaire franco-manitobaine. Deux ans plus tard, M. Gauthier s'est encore une fois trouvé au coeur d'une nouvelle initiative nationale, en fondant la Fédération des francophones hors-Québec, aujourd'hui la Fédération des communautés francophones et acadiennes.

La carrière d'Hubert Gauthier a ensuite pris un virage radical, lorsqu'il a décidé de s'établir avec son épouse Monique et sa jeune famille au Québec. C'est un peu par hasard qu'il s'est retrouvé dans le domaine de la santé, où ses talents de leader l'ont mené à occuper des postes progressivement plus importants, en commençant par la direction générale du Centre de santé et de services sociaux de la rive sud de Montréal, poste qu'il a occupé de 1987 à 1995. Il a ensuite fait un séjour de deux ans au ministère québécois de la Santé et des Services sociaux, occupant les postes de sous-ministre adjoint et enfin de sous-ministre par intérim. Fort de ces années d'expérience administrative dans le système de santé québécois, il est devenu, quelques années plus tard, président-directeur général de l'Hôpital général Saint-Boniface, de 1999 à 2005, où son leadership a été de nouveau mis en évidence dans la mise en śuvre du programme de cardiologie, la création de l'Institut de recherche Asper et des partenariats de grande envergure, notamment avec la Mayo Clinic aux États-Unis.

Au cours des dernières années, les deux grandes passions professionnelles d'Hubert Gauthier, soit la santé et la francophonie canadienne, se sont fusionnées à nouveau lorsqu'il a été nommé président-directeur général d'un nouvel organisme national, Société santé en français, chargé de voir à la promotion et au développement des soins de santé en français par la voie de réseaux présents sur tout le territoire canadien.