About the Canadian Caries Risk Assessment Tool
The Office of the Chief Dental Officer of Canada (OCDO) at the Public Health Agency of Canada initiated this caries risk assessment project, and commissioned Dr. Robert Schroth’s team at the University of Manitoba in 2017 to comprehensively explore and report on the global body of evidence on caries risk assessment. From that evidence base, they were then to develop a Canadian caries risk assessment tool that would allow non-dental primary health care providers and oral health care providers in non-traditional clinical settings to assess the risk of (and take defined action upon) tooth decay for children under the age of six.

In March 2018, the OCDO convened a landmark inter-professional stakeholders meeting of experts and potential professional users to discuss the findings of the University of Manitoba team’s initial report on their systematic review of the literature, their global review of existing tools, and an initial draft version of a Canadian caries risk assessment tool for pre-schoolers (see appended reports).  Participants included staff of the OCDO and representatives of the Canadian Paediatric Society, the Canadian Academy of Pediatric Dentistry, and the Canadian Association of Public Health Dentistry. Representatives from the Canadian Dental Association, Canadian Dental Hygienists Association, Canadian Dental Assistants Association, Canadian Dental Therapists Association, College of Family Physicians of Canada, Canadian Dental Regulatory Authorities Federation and the Association of Canadian Faculties of Dentistry attended as observers. It should be noted that the Canadian Nurses Association was invited to participate but was unable to do so.

Dr. Schroth’s team then undertook focus group testing of the draft Canadian caries risk assessment tool with primary healthcare providers. It was pilot tested at wellness fairs, while six focus groups were conducted with 62 participants, including nurses and nurse practitioners, family physicians, pediatricians, dieticians, social workers, dental hygienists and dentists. This feedback informed the refinement of the Canadian caries risk assessment tool. The OCDO then re-convened the original stakeholders group in November 2018 to consider and discuss the proposed final version of the Canadian caries risk assessment tool. This tool has now been endorsed by the Canadian Paediatric Society, the Canadian Academy of Pediatric Dentistry, the Canadian Association of Public Health Dentistry, and the Public Health Agency of Canada. It is also being considered for inclusion in the Rourke Baby Record, which is a system that many Canadian physicians and other healthcare professionals use for well-baby and well-child visits for infants and children from one week to five years of age. Validation research on the Canadian caries risk assessment tool, funded by the Network for Canadian Oral Health Research, is currently being conducted by Dr. Schroth’s team; the results are expected to be published by Fall 2021.

In French:

Le Bureau du dentiste en chef du Canada (BDCC) à l'Agence de la santé publique du Canada a lancé ce projet d'évaluation du risque de caries et a chargé l'équipe de Dr Robert Schroth de l'Université du Manitoba en 2017 d'explorer et de faire rapport de façon exhaustive sur l'ensemble des preuves sur l'évaluation du risque de carie. À partir de cette base de données probantes, ils devaient ensuite élaborer un outil canadien d'évaluation du risque de carie qui permettrait aux fournisseurs de soins de santé primaires non dentaires et aux fournisseurs de soins de santé buccodentaire dans des milieux cliniques non traditionnels d'évaluer le risque (et de prendre des mesures définies) de carie dentaire chez les enfants de moins de six ans.

En mars 2018, le BDCC a convoqué une réunion d'intervenants interprofessionnels d'experts et d'utilisateurs professionnels potentiels pour discuter des conclusions du rapport initial de l'équipe de l'Université du Manitoba sur leur examen systématique de la littérature, leur examen global des outils existants et une première version provisoire d'un outil canadien d'évaluation du risque de carie pour les enfants d'âge préscolaire (voir rapports en annexe). Les participants comprenaient le personnel de du BDCC et des représentants de la Société canadienne de pédiatrie, de l'Académie canadienne de dentisterie pédiatrique et de l'Association canadienne de dentisterie en santé publique. Des représentants de l'Association dentaire canadienne, de l'Association canadienne des hygiénistes dentaires, de l'Association canadienne des assistants dentaires, de l'Association canadienne des thérapeutes dentaires, du Collège des médecins de famille du Canada, de la Fédération canadienne des autorités de réglementation dentaire et de l'Association des facultés de médecine dentaire du Canada étaient des observateurs. Il est à noter que l'Association des infirmières et infirmiers du Canada a été invitée à participer mais n'a pas pu y assister.

L’équipe du Dr Schroth a ensuite entrepris des tests de groupe de discussion sur le projet de l’outil canadien d'évaluation du risque de carie avec des fournisseurs de soins de santé primaires. Il a été testé dans des foires de bien-être, tandis que six groupes de discussion ont été menés avec 62 participants, dont des infirmières et des infirmières praticiennes, des médecins de famille, des pédiatres, des diététiciens, des travailleurs sociaux, des hygiénistes dentaires et des dentistes. Leurs commentaires ont éclairé le raffinement de l’outil canadien d'évaluation du risque de carie. Le BDCC a ensuite réuni à nouveau le groupe de parties prenantes d'origine en novembre 2018 pour examiner et discuter de la version finale proposée de l’outil canadien d'évaluation du risque de carie. Cet outil est maintenant approuvé par la Société canadienne de pédiatrie, l'Académie canadienne de dentisterie pédiatrique, l'Association canadienne de dentisterie en santé publique et l'Agence de la santé publique du Canada. Il est également envisagé de l'inclure dans le « Relevé postnatal Rourke, » un système que de nombreux médecins et autres professionnels canadiens de la santé utilisent pour les visites de nourrissons et d'enfants âgés d'une semaine à cinq ans. La recherche de validation sur l’outil canadien d'évaluation du risque de carie, financée par le Réseau canadien de recherche en santé buccodentaire, est actuellement menée par l'équipe du Dr Schroth; les résultats devraient être publiés d'ici l'automne 2021.