Réconciliation
« Réconciliation signifie travailler ensemble afin de corriger l’héritage de l’injustice du passé.»

- Nelson Mandela

« La réconciliation est essentielle pour garantir que tout ce que nous faisons aujourd’hui a pour objectif d’atteindre ce haut niveau de rétablissement de l’équilibre dans les relations des peuples Autochtones et non-Autochtones.» 

- L'honorable juge Murray Sinclair,
Président de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR)

« Se réconcilier veut dire créer un tissu social plus solide et plus dynamique, basé sur les forces uniques et diversifiées des Canadiens et leurs communautés.» 

- Le Chef Robert Joseph, ambassadeur pour Réconciliation Canada, témoin honoraire de la CVR, et Survivant des pensionnats indiens

Afin que la réconciliation s’épanouisse au Canada, elle doit être enracinée dans la vérité et la justice. Une vérité est que les Survivants des pensionnats indiens, leurs familles et leurs communautés  s’efforcent toujours à surmonter les héritages intergénérationnels que les pensionnats ont laissé derrière – la pauvreté, la mauvaise santé, le faible taux d’éducation et d’emploi, la population carcérale élevée, et plus encore. Une autre vérité est que malgré ces impacts destructeurs, des nations Autochtones partout au pays réclament et revitalisent leurs histoires, cultures et langues, leurs lois et systèmes de gouvernance. Encore une autre vérité est que les relations entre les Canadiens Autochtones et non-Autochtones sont compromises. Des traités ont été violés, des enfants ont été arrachés et des terres ancestrales ont été perdues. Concilier ces vérités   afin de créer un Canada plus juste, plus respectueux et plus inclusif est au cœur de la réconciliation.

Le Centre national pour la vérité et réconciliation (CNVR) était établi car depuis longtemps les Survivants ont eu une vision. Ils veulent créér un milieu d’apprentissage et un dialogue où les vérités de leurs expériences sont honorées et gardées pour les générations futures. Ils veulent leurs familles, communautés et l’ensemble du Canada de retenir ces leçons pénibles du passé afin que les erreurs ne soient pas répétées dans l’avenir. Ils veulent partager la sagesse des Aînés et des Gardiens des connaissances traditionnelles qui ont tant à offrir à leurs jeunes, ainsi qu’à tous les Canadiens: ils veulent les apprendre comment créer des relations justes et pacifiques entre des peuples divers. Ils savent que la réconciliation ne concerne pas seulement le passé, mais aussi l’avenir que les Canadiens forgeront ensemble sur ces terres qu’on partage aujourd’hui. Cette vision est le don patrimonial des Survivants pour tout le Canada. 

Une des nombreuses façons dont le CNVR honorera et respectera ce don patrimonial est en jouant un rôle actif de facilitateur de la réconciliation. Tout en travaillant avec notre Cercle des Survivants et nos partenaires  partout au pays, le CNVR appuyera le dialogue, générera de nouvelles recherches et créera des ressources destinées à l’éducation publique et les projets communautaires. Ces travaux permettront les Premières Nations, les Inuits et les Métis, les éducateurs et tous les Canadiens à acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour exercer le partage de la vérité et la réconciliation dans notre vie quotidienne - dans nos familles, nos communautés, nos écoles et lieux de travail.