Notre mandat
Le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) était créé afin de préserver le souvenir du régime des pensionnats indiens et son héritage.  Non seulement pour quelques années, mais pour toujours.

Le CNVR qui ouvrira officiellement en été 2015 accueillera de façon permanente toutes les declarations, documents et autres matériaux rassemblés par la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR)
 
Le CNVR garantira que:

  • les Survivants et leurs familles auront l’accès à leur propre histoire
  • les éducateurs pourront partager  l’histoire des pensionnats indiens avec la nouvelle génération des élèves
  • les chercheurs pourront s’engager davantage dans l’expérience des pensionnats indiens
  • le public pourra accéder  des documents historiques et d’autres matériaux afin de favoriser la réconciliation et la guérison
  • l’histoire et l’héritage du régime des pensionnats indiens  ne seront jamais oubliés

Ce Centre est la création de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens, signée en 2007 par les représentants des anciens élèves des pensionnats, le gouvernement du Canada, les églises, l’Assemblée des Premières Nations et l’Inuit Tapiriit Kanatami.

Une partie de cette Convention a créé la Commission de vérité et réconciliation du Canada et a mandaté la Commission de créer une archive permanente pour toutes les déclarations, documents et d’autres matériaux au cours de ses années de fonctionnement

Le fonctionnement du CNVR est basé sur un Acte de fiducie et un Accord administratif signés par la CVR et l’Université du Manitoba (voir la cérémonie de signature). Ces documents présentent les responsabilités et les opérations du CNVR. Le Cercle de gouvernance et le Cercle des Survivants jouent un rôle important afin d’assurer que les promesses faites dans ces accords soient honorées.

Bien que la vie du Centre commence avec les déclarations et les documents de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, il abritera dans l’avenir d’autres collections autochtones.  Le Centre encouragera également un dialogue portant sur beaucoup de questions qui se dressent sur le chemin de la Réconciliation.

Notre avenir 

Vérité